Je me suis autrefois beaucoup consacré au dessin et à la peinture.

La photo numérique m'a permis, grâce à ses outils, de me replonger dans l'univers créatif, si utile à notre existence.

Certes, on peut déplorer l'absence de matière palpable, le plaisir étrange des mains dans le révélateur et l' ambiance mystérieuse de la lumière inactinique; mais les outils évoluent, parfois pour notre plus grand plaisir.

Cette manipulation d'images consiste pour moi à prolonger la photo et lui donner une autre raison d'exister que la simple restitution du réel. Un retour à l'imaginaire onirique de notre enfance en quelque sorte.

Cet album nous renvoie à la mythologie, une autre lointaine passion. Plusieurs illustrations utilisent une imposante sculpture haute de 4 mètres, de Jacques RAOULT avec qui j'ai eu le privilège de bavarder quelques mois avant sa disparition fin 2018.

Il m'avait donné son accord pour utiliser la photo de sa magnifique figure de proue que l'on peut admirer sur le quai des Indes près de l'ancienne base de sous-marins à Lorient, ma ville d'origine.

La passion pour la mythologie me fut communiquée par mon prof de lettres, Emile Lavielle, à qui je dois également rendre ici hommage. Je l'avais retrouvé après de longues recherches et nous avions beaucoup échangé sur ces années où rêve et réalité s'entremêlaient dans notre intérêt commun pour ce sujet passionnant.

 

NB : Les montages qui suivent n'utilisent que des photos personnelles

Retour à l'accueil